Comment écrire ses articles et bien utiliser les mots clefs?

C’est article est la suite de "Comment choisir ses mots clés pour référencer son site?", donc si vous avez la flemme n’avez pas eu le temps de lire ce précédent article, je vous rappelle que :
– c’est essentiel de réfléchir sur quels mots clefs associer à chaque page… et donc éviter la cannibalisation SEO (avoir plusieurs pages positionnées sur le même mot clé).
– d’avoir un site structuré de façon claire avec des mots clefs « hiérarchisés » de façon verticale… Une page qui recevra plus de « jus » pourra être optimisée sur un mot clef plus concurrentiel qu’une page de quatrième niveau qui pourrait être bien positionnée sur une expression niche mais pertinente avec sa page mère.
– je vous ai proposé un modèle Excel pour faciliter votre tri et je vous ai également présenté plusieurs outils tels que l’outil Search de Google Adwords, Google Trends et d’autres afin d’affiner vos recherches…
– de vérifier que votre liste de mots clés est pertinente par rapport à votre contenu
– d’analyser le niveau de concurrence et donc la faisabilité.

1) Ecrire pour les moteurs ou pour vos lecteurs?

Si vous êtes un blogueur de « Le Monde » ou l’auteur d’un petit site émergent, votre approche sera différente mais votre plume ne doit pas être conditionnée par le SEO et ne doit pas non plus être trop traditionnelle
Aujourd’hui pour moi la réponse est claire : LECTEURS >= MOTEURS. Il est possible de concilier l’agréable à l’utile avec une écriture appréciée des internautes et des moteurs de recherche.
Le monde du Black Hat m’a toujours fasciné mais je suis toujours rester du côté « white » de la force même si j’ai parfois des retombées « black » lors des longues et froides nuits d’hiver… Plus sérieusement, aujourd’hui, le SEO copywriting doit être naturel et propre, écrivez d’abord pour vos lecteurs avant de penser aux robots.
Depuis la mise en place de Google Panda notamment, les moteurs de recherche sont de plus en plus performants pour déceler les défauts de sur-optimisation donc si je peux vous donner un conseil, écrivez votre contenu de façon naturelle sans abuser…

2) Ne pas être « Keyword Centric »

Ne répétez pas votre mot clef à chaque fois que vous en avez l’occasion, les robots de Google ne sont pas malades d’Alzheimer
Parfois quand je lis des articles, j’ai l’impression que l’auteur a copié son mot-clef et qu’il s’est endormi sur CTRL+V avant de publier… Ne cherchez pas à tout prix d’obtenir une « bonne densité » de mots clefs par rapport au nombre de mots total de votre page…
Quand vous écrivez votre contenu, ne vous focalisez pas uniquement sur un mot clé, prenez un peu de recul et montrez que vous maitrisez votre thème de façon globale en parlant de sujets connexes ayant un rapport plus ou moins direct avec l’expression clé de base.

L’utilisation de relations thématiques, d’un champ lexical large lié à votre sujet et non à votre mot clé vous aidera dans votre quête des premières places. Les moteurs de recherche seront capable de positionner votre article de façon plus intelligente et durable et sur des associations de mots clefs inattendues…

Pour illustrer ces quelques phrases, voici un exemple concret sur une expression « carrelage mural » :
A ne pas faire :
– carrelage mural, carreau mural, carreau mur, carrelage mur, etc.

A faire :
– carrelage mural, faïence, revêtement mural, poser du carrelage salle de bain, système de pose mural, carrelage clipsable etc.

3) Positionner vos mots clefs sur votre page

Une fois que j’ai choisi le mot clef sur lequel orienté ma rédaction, je préfère écrire d’abord mon texte pour l’utilisateur sans vraiment penser au référencement naturel. Ensuite je le relis quelques heures après pour corriger les erreurs et j’y ajoute un zeste de citron SEO, sans exagérer pour ne pas le rendre trop acide… (Je précise que cette métaphore ne faisait en aucun cas référence au site d’Eric Dupin 😉 )

Les positions importantes d’une page où il sera important de soigner (et non « d’exagérer ») son optimisation SEO sont :
– le title,
– la description (même si elle n’a pas une influence directe)
– le h1 (le titre de la page) et les sous-titres (h2, h3…)
– le corps du texte,
– les images…

Voici un exemple concret de la structure d’un article optimisé sur l’expression « comment créer onglet Facebook? » :
Choix mot-clef SEO

Et voici le résultat :
comment creer onglet facebook(Le positionnement d’une page n’est pas uniquement liée uniquement aux facteurs « On Site » mais nous n’allons pas commencer à parler de Backlink, de Link Popularity ici ou cet article risque de ne plus finir… Voici un article qui liste tous les facteurs SEO Onsite et Offsite )

Dans le corps du texte j’essaie toujours d’utiliser mon expression clef en utilisant des synonymes et des termes corrélés à son champ lexical, au thème. Comme sur l’image ci-dessus, vous remarquerez que même si il est « optimisé SEO », la lecture devrait être (en théorie) agréable et compréhensible. Il n’y a pas de répétitions forcées, de sur-optimisations inutiles à la lecture…

4) Les liens internes et les liens sortants

Sur votre page, n’hésitez pas à faire de bons liens internes et des liens sortants utiles, qui apportent une valeur ajoutée à la lecture.
Pour les liens internes, utilisez de belles ancres contenant l’expression clef de la page liée. Si je souhaitais faire un lien vers ma page d’accueil j’utiliserais cette formule « consultant web-marketing » ou encore « expert webmarketing » plutôt que « cliquez ici« . Cet anchor text choisi avec attention est important car il permettera :
– d’améliorer l’ergonomie car l’utilisateur saura où il arrivera en cliquant sur le lien
– d’améliorer le positionnement de la page liée sur l’ancre car cela apportera du jus et de la pertinence sur cette expression clef.


Un autre article à propos du SEO Copywriting écrit par mon pote Walid de Lightonseo : SEO Copywriting : Séduire Google avec les topics corrélés

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Classement : 5.0/5. Sur 1 vote.
Please wait...
28 Comments
  • Rémi

    13 février 2013 at 20 h 45 min Répondre

    Tu passes même devant CCM !!! Classe… 🙂

    • Leonard

      13 février 2013 at 20 h 57 min Répondre

      Entre Rodriguez, on se comprend 😉

  • Gabriel L.

    14 février 2013 at 11 h 23 min Répondre

    Article très intéressant, je suis d’accord avec tes arguments! Le Copywriting et le SEO peuvent très bien cohabiter ensemble. Et comme tu le soulignes, aujourd’hui Google cherche à donner toujours plus d’importance aux contenus de qualité donc il faut penser à ses lecteurs avant tout.
    +1 pour « les robots de Google ne sont pas malades d’Alzheimer… » et pour le design de ton site aussi, continue comme ça!

    • Leonard

      15 février 2013 at 14 h 05 min Répondre

      Merci Gabriel!

  • Sylvain

    14 février 2013 at 12 h 18 min Répondre

    Merci, c’est exactement le style d’article dont j’ai besoin 😉 Dommage que je n’ai pas plus de temps pour me pencher sur le SEO pour le moment, mais je sais qu’il faut que je le prenne ce temps.

    • Leonard

      15 février 2013 at 14 h 07 min Répondre

      Merci Sylvain et n’hésite pas à t’y mettre entre 2 prises de vue 😉

  • SelimSEO

    15 février 2013 at 19 h 10 min Répondre

    Tu m’as tuer avec ton auteur qui « s’endort sur CTRL+V » ahah! Article intéressant même si je pense qu’aujourd’hui on peut encore sur-optimiser nos articles si c’est pas fait de façon trop sale.

  • Simon

    17 février 2013 at 3 h 38 min Répondre

    liste de blogs en dofollow sur sourcedofollow.fr ; boostez votre référencement en commentant les blogs listés, les liens de retours sont en dofollow, assurez-vous de commenter les blogs de votre niche pour plus d’efficacité

  • capitalproperties

    21 août 2013 at 23 h 43 min Répondre

    merci beaucoup pour toutes ces explications, elles me sont très utiles. Merci encore et ¨chapeau ^

  • Michel

    18 octobre 2013 at 20 h 25 min Répondre

    Merci pour ces excellents conseils et petites astuces… penser qualité dés le début et ne pas tomber dans les articles à la chaine.

  • […] C’est article est la suite de "Comment choisir ses mots clés pour référencer son site?  […]

  • Supref

    9 février 2014 at 13 h 49 min Répondre

    Bonjour,
    Pour les mots clefs, je vous conseille de vous pencher sur le nouveau logiciel (vous devez sûrement connaître): Secockpit. Petite nouveautée du moment

    • Leonard

      11 mars 2014 at 3 h 53 min Répondre

      Merci du conseil Supref!

  • […] Aujourd’hui, il est possible de concilier l’agréable à l’utile avec une écriture appréciée des internautes et des moteurs de recherche …  […]

  • Soulbro

    23 novembre 2014 at 16 h 49 min Répondre

    Article qui m’intéresse et qui semble bien répondre à mon interrogation, grâce à un exemple concret, une image explicative, tout ça tout ça !

    Mais, parce que je suis un peu noob, je me permets de demander une précision :
    imaginons que je sois psy, spécialisé dans les problèmes de couple et que je reçois sur Paris.
    Je me dis que les gens vont taper « psychologue couple paris ». Donc je veux me positionner sur cette expression. Or, pour un titre d’article, ce n’est pas jojo.
    Si je comprends bien ton article, je peux mettre « Roberto, Psychologue spécialiste du couple, Paris » et Google pourra faire le lien avec une recherche avec l’expression précédente car elle comprend les mots en questions ? Ou j’ai tout faux !?
    Merci encore et bonne continuation !

    • Leonard

      1 décembre 2014 at 12 h 21 min Répondre

      Si tu parles du « title » et non du « h1 », oui je suis d’accord avec ton exemple… Après l’ordre des mots est également important donc mets plutot « Roberto » vers la fin de ton expression.
      Bonne continuation

  • christophe

    26 novembre 2014 at 15 h 55 min Répondre

    Bonjour,

    merci pour cet article et pour les conseils. Je vais appliquer ces règles pour mon site e-commerce.

  • web dago

    2 décembre 2014 at 12 h 11 min Répondre

    merci pour cet article, je vais utiliser ses conseils pour ma boutique en ligne.

  • […] Aujourd’hui, il est possible de concilier l’agréable à l’utile avec une écriture appréciée des internautes et des moteurs de recherche …  […]

  • Seven

    23 janvier 2015 at 7 h 13 min Répondre

    Excellent tuto j’etais keyword centric sans meme le savoir 🙂 .

  • lord alphonso

    8 juillet 2015 at 19 h 26 min Répondre

    Toutes ces paperasses numériques ont besoin de site web. Cool comme explication et article convainquant.

  • La Recherche par Mot-Clé :

    25 novembre 2015 at 18 h 03 min Répondre

    […] Comment écrire ses articles et bien utiliser les mots clefs? […]

  • Ferdinand

    14 juillet 2016 at 14 h 44 min Répondre

    Je viens de terminer ma formation sur le référencement naturel et avec cet article, je pourrai m’enrichir davantage. Merci pour ce partage.

  • Vincent

    17 juillet 2016 at 23 h 46 min Répondre

    Hello,
    Un article trésor pour booster son blog avec un trafic intelligemment attiré.
    Je fais très de peu SEO, je préfère me focaliser à créer du contenu qui parle aux gens, plutôt qu’aux robots de Google. Puis ça ne va pas faire plaisir aux référenceurs SEO, mais il n’est pas bien difficile d’arriver en haut des classements de Google & alexa avec les services qu’on peut s’offrir aujourd’hui en un clic. personnellement je passe par un site http://www.ezylikes.com qui m’etait recommandé par des amis marketers, je m’offre un trafic de bonne qualité et de ma cible.. Résultats très satisfaisants coté conversions, après communiquez authentiquement avec les gens, d’autres trafic suivra, l’effet boule de neige hein..
    Bon courage a tous !

  • dago-referencement.com

    28 juillet 2016 at 13 h 17 min Répondre

    Après les mises à jours fréquentes des algorithmes de Google, il est important de proposer du contenu d’excellente qualité

  • Rédiger pour le web | Pearltrees

    12 février 2017 at 22 h 56 min Répondre

    […] SEO Copywriting : comment écrire son contenu et placer ses mots clefs? C’est article est la suite de "Comment choisir ses mots clés pour référencer son site? ", donc si vous avez la flemme n’avez pas eu le temps de lire ce précédent article, je vous rappelle que : – c’est essentiel de réfléchir sur quels mots clefs associer à chaque page… et donc éviter la cannibalisation SEO (avoir plusieurs pages positionnées sur le même mot clé). – d’avoir un site structuré de façon claire avec des mots clefs « hiérarchisés » de façon verticale… Une page qui recevra plus de « jus » pourra être optimisée sur un mot clef plus concurrentiel qu’une page de quatrième niveau qui pourrait être bien positionnée sur une expression niche mais pertinente avec sa page mère. 1) Ecrire pour les moteurs ou pour vos lecteurs? […]

Post a Comment