Tout savoir sur le Temps de pose

Il y a quelques semaines nous parlions d’ouverture du diaphragme et de profondeur de champ, aujourd’hui j’aborderai le deuxième chapitre lié à l’exposition : la vitesse d’obturation.

Rappel : une photo bien exposée est une photo qui combine parfaitement les trois facteurs du « triangle de l’exposition » :
L’ouverture du diaphragme
Le temps d’obturation (ou vitesse d’exposition)
– La sensibilité ISO (article à venir)

A la fin de cet article vous aurez compris (en théorie et en pratique) ce qu’est la vitesse d’obturation et en quoi elle influe sur vos photos et plus particulièrement sur la netteté et l’exposition.

Voici le plan que je suivrai :

 

1/ Le temps de pose (ou vitesse d’obturation)

Qu’est-ce que le temps de pose?

Le Temps de Pose, Durée d’exposition ou encore Vitesse d’Obturation sont des termes que vous lirez assez souvent ici.
Plus la vitesse d’obturation est longue plus le temps de pose est long…
Comme son nom l’indique, la vitesse d’obturation est le laps de temps pendant lequel l’obturateur reste ouvert pendant la prise de vue. L’obturaquoi??? L’obturateur est situé devant le capteur de votre appareil photo, c’est le volet de votre fenêtre ou encore la paupière de votre oeil.

Nous le verrons de façon plus approfondie par la suite mais la vitesse d’obturation a une influence directe sur :
– l’exposition / la luminosité
– la netteté de l’image
– le bruit

Plus vous ouvrez longuement l’obturateur, plus il laissera passer la lumière, plus votre sujet a de chance d’être flou… Il ne faut pas oublier non plus que plus l’alimention du capteur est longue, plus la photo sera bruitée. Il est donc préférable de baisser la sensibilité ISO lorsque l’on fait des poses longues.
Ne vous inquiétez pas si tout n’est pas clair, ces concepts seront répétés rabâchés tout au long de cet article 😉

Comment mesure t-on le temps de pose?

Le temps de pose est mesuré en secondes. Les boitiers réflex offrent un temps de pose entre 1/4000 seconde et 30 secondes alors que les boitiers plus haut de gamme vont jusqu’à une vitesse de 1/8000 seconde.
Au delà de 30 secondes il est possible d’utiliser le mode « Bulb » (ou pose B), cela vous permet de laisser l’obturateur ouvert tant que le déclencheur est enfoncé.
Si vous prenez une photo « normale » à main levée vous aurez souvent à faire avec des fractions de secondes comme 1/30, 1/125, 1/250…

Attention : sur votre écran ou dans votre viseur vous verrez cette valeur sous la forme de 4 ou 4″ mais ces deux valeurs sont différentes! Quand il s’agit d’une fraction, vous verrez uniquement le dénominateur et lorsqu’il s’agit d’1 seconde entière ou plus vous verrez la valeur suivie de « .
Exemple :
Temps de Pose -> Valeur affichée
1/4s -> 4
4s -> 4″

Un temps de pose court (ou vitesse d’obturation rapide) sera 1/500 secondes et un temps de pose long (ou vitesse d’obturation lente) sera de 2 secondes par exemple…

A chaque cran, le temps de pose est (à peu près) doublé par rapport au précédent :

* 1/8000 s
* 1/4000 s
* 1/2000 s
* 1/1000 s
* 1/500 s
* 1/250 s
* 1/125 s
* 1/60 s
* 1/30 s
* 1/15 s
* 1/8 s
* 1/4 s
* 1/2 s
* 1 seconde
* 2 secondes
* …
* 30 secondes
* B (bulb) — l’obturateur reste ouvert jusqu’à ce que le bouton reste enclenché
* T — l’obturateur reste ouvert jusqu’à ce que le bouton soit déclenché de nouveau.

Comme d’habitude avant d’approfondir, une petite question :

Si je passe de 1/8 à 1/4, le temps de pose est…

  • plus long
  • plus court
  • euh…

Si vous vous êtes trompé ne vous inquiétez, vous auriez surement coché l’autre case après avoir lu l’article en entier 😉
Pour répondre rapidement à la question, voici la solution :
Si je passe de 1/8 à 1/4, le temps de pose est PLUS LONG… 1/8 seconde = 0,125 s et 1/4 = 0,25 s soit le double !

2/ Temps de Pose et Exposition

Explications théoriques

Plus le temps de pose est long plus le capteur est exposé à la lumière et plus votre photo sera lumineuse.
Si il y a trop de lumière et que vous ne souhaitez pas fermer davantage votre diaphragme pour ne pas perdre votre profondeur de champ (si cette phrase est aussi compréhensible que du chinois, lisez également l’article sur l’ouverture du diaphragme) et que votre sensibilité ISO est déjà au minimum (ISO 100 par exemple) alors il faudra diminuer le temps de pose (ou augmenter la vitesse d’obturation). Passer de 1/30s à 1/60s voir 1/125s par exemple…

A l’inverse si vous êtes dans un endroit sombre et muni d’un trepied et que vous ne souhaitez pas toucher à l’ouverture du diaphragme ni à la sensibilité ISO pour éviter le bruit, vous devrez augmenter le temps de pose (ou réduire la vitesse d’obturation).

Si les conditions de luminosité ne varient pas, à 1/2 la photo sera plus lumineuse qu’à 1/4, et encore plus qu’à 1/8… Si l’on souhaite faire une photo à 1/500 dans des conditions de lumières non favorables il faudra donc jouer avec les deux autres piliers de l’exposition : l’ouverture du diaphragme et/ou avec la sensibilité ISO.

Pour résumer la relation Temps de Pose <-> Exposition, retenez ceci :
– temps court (1/500 par exemple) = moins lumineux
– temps long (2 secondes par exemple) = plus lumineux

Exemple

L’exemple ci-dessous a été réalisé en photographiant sur trepied avec l’objectif Nikon 24-70mm f/2.8 en variant uniquement la vitesse d’obturation pour vous montrer les différences d’exposition.
J’ai utilisé une distance focale fixe de 52 mm, une ouverture de diaphragme fixe de F/8 et une sensibilité ISO de 100 en changeant uniquement le temps de pose :
Temps de Pose

Comme vous pouvez le noter sur cet exemple, plus le temps de pose est long, plus la photo est lumineuse. L’ouverture du diaphragme est donc un facteur qui influence l’exposition mais pas seulement… Elle a aussi une influence sur la netteté.

3/ Temps de pose, Flou et Netteté

Temps de pose et le mouvement

Le temps de pose n’influence pas uniquement l’exposition, il a également des répercussions sur la netteté de votre photo.

En règle générale, plus le temps de pose sera long plus il sera compliqué d’avoir une image nette même si votre sujet est immobile…
Si votre objet est en mouvement et que vous utilisez un temps de pose court vous le figerez alors que si vous utilisez un temps de pose long, il sera flou et il y aura des mouvement de traînées sur la photo.

Comment savoir quelle vitesse utiliser pour figer mon sujet?
En gors, un temps de pose très court évitera de flouter votre sujet mais cela dépend de beaucoup de facteurs comme la vitesse de déplacement du sujet, la distance de votre sujet, la focale et votre capacité à rester stable… Prendre un sprinter qui court le 100m à 1m de distance ou un marathonien à 400m de distance ce n’est pas la même chose et votre vitesse variera énormément!

Autres facteurs qui influent sur la Netteté :
– La vitesse de déplacement et la distance de votre sujet : plus ce que vous photographiez est rapide et proche de vous plus il faudra demander à l’obturateur d’être rapide.
– La longueur focale : plus la longueur focale est importante, plus ça tremble donc si vous souhaitez prendre en photo Usain Bolt avec votre 300mm depuis des tribunes agitées, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Pour vous aider dans vos calculs il y a une règle mémotechnique très simple à retenir (à utiliser uniquement en situation « normale ») qui fonctionne pour les focale d’au moins 50mm :
à 50mm -> au moins 1/50s,
à 100mm -> 1/100s,
à 300mm -> 1/300s…
(Je vous précise que ce calcul est valable pour des capterus Full Frame. Si vous avez un capteur ASP-C il faut multiplier la focale par 1,6)
– La stabilité du photographe : même si vous étiez le champion à 1,2,3 soleil en CE1, vous bougez forcément et ce « flou de bougé » est souvent perceptible à partir de 1/50 s (peut varier d’un individu à l’autre) donc préparez votre trepied ou augmenter la vitesse!
– La stabilisation de votre appareil et/ou objectif : aujourd’hui beaucoup de Reflex sont équipées de stabilisateurs intégrés qui réduisent le risque de flou de bougé. Avant j’étais chez Pentax et je peux vous dire que c’était sympa d’avoir un stabilisateur intégré et aujourd’hui chez Nikon je ressens la différence (même si je ne regrette pas mon choix). Chez Nikon et Canon en effet la stabilisation est intégrée à certains objectifs. La stabilisation permet de gagner entre 2 à 4 crans sur le temps de pose!

Voici quelques exemples de vitesses en fonction de différentes situations :
1/4000 : Mouvements hyper rapides / Splash d’eau /
1/2000 : Geler des oiseaux/animaux rapides
1/1000 : Geler des Voitures/motos/avions
1/500 : Geler des animaux/vélos/athlètes rapides
1/250 : Geler des animaux/personnes qui font des mouvements
1/125 : Effet de filé de voitures/motos
1/60 : Effet de filé de vélos/athlètes proches de vous
1/30 : Effet de filé de vélos/athlètes loin de vous
1/15 : Effet de filé de personnes/animaux en mouvement
1/8 : Flouter de l’eau (courant rapide)
1/4 : Flouter des marcheurs
1/2 : Flouter de l’eau / Effet doux
1s et + : Effet « Milky » ou « Phantomes » / Filé de lumières de nuit

Pour le temps la relation Temps de Pose <-> Netteté, on peut résumer comme ça :
– rapide (1/500 par exemple) = temps court = Image figée
– lent (2 secondes) = temps long = Image floue

Comme je vous l’ai déjà dit, le temps de pose et l’exposition sont liées donc si on veut avoir un sujet bien exposé et une image nette (avec un temps de pose court comme 1/250 ou 1/500) alors que la luminosité ne nous le permet pas forcément, il faudra compenser le manque de lumière par une ouverture du diaphragme ou une augmentation de la sensibilité ISO mais vous en saurez plus sur un prochain article qui parlera de l’exposition et de la relation qu’il y a entre ces trois facteurs.

Exemples (photos prises lors de l’été dernier grâce à mon ex Pentax Kr, il faut bien recycler ses photos 😉

Ces exemples vous montreront comment le temps de pose peut influer sur la netteté.
Temps de Pose : 1/160s
Ici je ne souhaitais pas geler Francesca mais je voulais un minimum de mouvement… Pour la geler, j’aurais sûrement dû la mettre au frigo pendant une bonne heure atteindre 1/250 s.
Temps de Pose : 1/10s
Las Vegas by night.
Temps de Pose : 1/3s
Sable qui coule à Antelope Canyon.
Temps de Pose : 1/25s
Meduse de Monterrey.
Temps de Pose : 1/15s
Ecureuil du Yosemite Park.
Temps de Pose : 4s
Luna Park à Los Angeles.
Temps de Pose : 5s
Coucher de soleil sur le Grand Canyon.
Temps de Pose : 10s
Sortie de cellule – Prison d’Alcatraz.
Temps de Pose : 15s
Yosemite Park – fin de journée.
Temps de Pose : 30s
Voiture sortant de la Monument Valley.

Comme vous pouvez le constater sur ces exemples, plus on a une vitesse d’obturation rapide, plus la photo est nette. Si on veut obtenir des effets de filé ou de flou, il suffit d’allonger la vitesse d’obturation…

4/ Quel mode choisir ? Mode S/Tv, Bulb ou Mode M ?

Le mode priorité à la vitesse (S ou Tv)

Sur votre appareil photo Reflex, il existe un Mode qui vous permet de régler uniquement le temps de pose et de « demander » à l’appareil de régler le reste (ouverture du diaphragme et sensibilité ISO).
Ce mode s’appelle S (chez Nikon, Minolta, Konica Minolta, Sony, Olympus, Sigma) ou Tv (chez Canon, Pentax, Leica).

Le mode manuel (M)

A l’inverse du mode S ou Tv, le Mode M (manuel) se nomme de la même façon chez tous les constructeurs.
Il est un peu plus compliqué à maîtriser pour les débutants que le mode S (oui je suis Nikoniste) car vous devrez jongler entre temps d’obturation, ouverture du diaphragme et sensibilité ISO mais c’est le mode le plus intéressant dans le sens ou vous pourrez donner votre interprétation et votre personnalité à vos photos en jouant sur les poses courtes/longues, sur la zone de netteté, les différences d’exposition de différents éléments…

Par contre, je ne dis pas que le Mode S ne sert à rien! Même si vous êtes très doué et expert en exposition, le mode S vous sera utile si par exemple vous n’avez pas le temps de régler l’ouverture du diaphragme et la sensibilité ISO.

Le mode Bulb(B)

A l’inverse des modes S ou M, le mode Bulb ou Pose B vous permet de réaliser des prises de vue à temps de pose supérieurs à 30 secondes en enclenchant le bouton du déclencheur de façon continue. L’obturateur ne se refermera uniquement au moment où vous relacherez le déclencheur.
Le mode Bulb est souvent utilisé pour avoir des effets de filé sur des sujets en mouvement, pour les photos de nuit sans avoir à augmenter la sensibilité ISO et donc obtenir du bruit…

5/ Conclusion

Pour conclure voici 2 lignes à écrire sur un post-it ou à vous tatouer sur la main:

Temps court (1/500 s. par exemple) = Moins Lumineux, Plus Net, Moins Bruité

Temps long (2 secondes par exemple) = Plus Lumineux, Moins Net, Plus Bruité

A bientôt pour de nouveaux articles!

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Tout savoir sur le Temps de pose Dernière modification : 2013-04-12T23:31:10+00:00 de Leonard
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
47 Comments
  • kedina

    13 avril 2013 at 12 h 55 min Répondre

    Bravo et merci. Je suis tombé sur ce site par hasard. Je suis étudiante en photographie, en première année, et votre article m’a énormément apporté. Je le conseillerai à mes camarades de classe.

  • Seb Seo

    13 avril 2013 at 13 h 45 min Répondre

    Tu t’es mis à la Photographie aussi? Bon je ne connais rien à la photo et j’ai l’impression que c’est pas plus simple que le SEO… Mais j’avoue que ca donne envie de s’y mettre 😉
    Seb

  • Leonard

    13 avril 2013 at 13 h 51 min Répondre

    @Kedina, merci pour ce commentaire, cela me fait très plaisir sachant que je suis uniquement un passionné de Photographie et que je le fais pour le plaisir.
    @Seb, ahaha oui quand tu commences j’avoue que ça fait peur, c’est très technique mais je pense que le Seo l’est encore plus sachant qu’il faut se mettre à jour de façon continue… En Photographie les bases et les fondamentaux restent les mêmes et ça simplifie les choses par rapport au SEO 😉

  • Sylvain

    24 avril 2013 at 18 h 35 min Répondre

    Je ne trouve pas le mode bulb sur mon appareil. J’ai un Pentax K5 II. Peux-tu m’aider?

  • Carmella C

    1 mai 2013 at 3 h 32 min Répondre

    J’utilise jamais un temps de pose plus long que quelques secondes. Je vais essayer de changer mes habitudes avec l’achat d’un trepied.

    • Leonard

      12 juin 2013 at 0 h 05 min Répondre

      N’hésite pas! C’est vraiment une bonne idée 😉

  • Quentin

    17 juin 2013 at 11 h 21 min Répondre

    Je suis passionné de photographie, et je peux dire que ce site est un bijoux.
    Merci encore.

  • HARDY Yann

    2 septembre 2013 at 12 h 29 min Répondre

    Merci pour cet article, c’est très intuitif et plus facile à retenir du coup..

  • ibrahim

    28 octobre 2013 at 19 h 29 min Répondre

    merci leonard pour ces articles qui m’ont été de grande utilités .
    j’Attends avec impatience celui sur la sensibilitéISO !

  • Nom : Modeste

    18 décembre 2013 at 12 h 36 min Répondre

    Cet article m’a aidé énormément sur la connaissance des éléments utiles pour avoir un bon résultats dans le domaine de photographie, merci mille fois, merci bcp.
    Modeste

    • Leonard

      11 mars 2014 at 3 h 46 min Répondre

      Merci à tous

  • […] Vitesse d'obturation, Temps de pose ou Durée d'exposition […]

  • L'obturateur | Pearltrees

    23 décembre 2013 at 23 h 29 min Répondre

    […] Vitesse d'obturation, Temps de pose ou Durée d'exposition […]

  • lalo

    6 juin 2014 at 23 h 25 min Répondre

     » temps long (2 secondes par exemple) = Plus Lumineux, Moins Net, Plus Bruité »

    Sauf si on a un trépied, si j’ai pas compris ? Dans ce cas, ce ne sera pas plus flou qu’un temps plus court ?

    • Leonard

      7 juin 2014 at 14 h 37 min Répondre

      Oui bien sûre avec un trépied votre image sera nette. Pour en être sûre, il pourrait être utile de :
      – désactiver la stabilisation
      – régler le retardateur sur 5 ou 10 secondes et de vous munir d’un déclencheur souple ou tout simplement d’une télécommande à distance.

  • Elodie

    13 juin 2014 at 19 h 18 min Répondre

    Ce site est énooooooorme
    Top top top

    Merci !
    Vivement l’article ISO.

  • Jedi

    17 juin 2014 at 5 h 49 min Répondre

    c’est super cool cette petite leçon…

  • Philippe

    11 juillet 2014 at 19 h 43 min Répondre

    Bonjour Léonard.

    Je débute en photo, alors je considère ces 2 articles comme absolument essentiels ! Merci pour ce travail, c’est vulgarisé comme il faut.
    Maintenant 2 questions, si tu veux bien.

    L’écureuil
    Je ne comprends pas pourquoi tu utilises du 1/15. J’aurais plutôt tenté le 1/250 pour être sûr de geler ce petit animal tout fou, en augmentant l’ouverture du diaphragme si besoin (quoi qu’en extérieur ici ça paraît bien lumineux).

    La sensibilité ISO
    Euh…dis, tu le publies quand l’article ? 😉 J’ai hâte !

    Merci encore Léonard !

    • Simon

      14 août 2014 at 10 h 42 min Répondre

      Bonjour Philippe

      Si j’ai bien suivi l’article, le 1/15 peut permettre d’obtenir un effet de filé sur un animal, l’objectif était peut-être non pas de figer l’animal, mais d’obtenir une impression de mouvement. Pour info cette analyse est probablement fausse, je débute dans la théorie, alors que dire de la pratique ^^.

      Merci Léonard.

      • Leonard

        31 octobre 2014 at 16 h 52 min Répondre

        Vos deux remarques sont totalement justes et intéressantes.
        Le soucis c’est que j’étais à ISO 100 et que je n’avais pas de filtre (ND ou pola…) donc je n’avais pas forcément le choix si je ne voulais pas brûler le fond. Et à Yosemite, ces animaux sont malheureusement habitués à la présence des humains et ils prennent la pause…

  • Honey's

    15 décembre 2014 at 0 h 34 min Répondre

    15 sec pour la photo du lac?? pourtant sur la photo on dirait qu’il fait encore pas mal jour..a combien était l’ouverture?

    • Leonard

      18 décembre 2014 at 12 h 11 min Répondre

      Salut,
      la photo du lac (Yosemite Park) a été réalisée avec mon vieux Pentax Kr le soir, il faisait déjà presque nuit. Voici les exifs :
      Camera PENTAX K-r, 15 s, f/18, ISO 200.
      Pour plus d’infos, tu peux la voir sur mon profil 500px.

  • yann

    6 janvier 2015 at 23 h 55 min Répondre

    Merci beaucoup pour ces deux articles , j y ai trouvé les réponses que je cherchais ! c’est clair ,bien expliqué j’attend avec impatience le troisième article , mais déjà aujourdhui j’ai pu testé vos conseils!! me reste plus qu’a acheté un trépied (pleine lune ..) merci bonne continuation !!

    • Leonard

      2 février 2015 at 16 h 19 min Répondre

      Merci et Yann et bonnes photos 😉

  • ToF

    27 janvier 2015 at 19 h 12 min Répondre

    Explications très claires et avec une pointe d’humour qui rend la lecture très agréable.
    Un grand merci pour ces articles qui me donnent envie de reprendre en main mon appareil photo et abandonner le mode « TOUT automatique » 🙂
    Reste l’article sur l’ISO…
    Penses tu également rédiger un article avec des exemples de situations / des conseils sur quand privilégier le jeu sur l’ouverture du diaphragme ou la vitesse d’obturation ou encore la valeur ISO en fonction du type de photos que l’on souhaite réaliser?

    • Leonard

      2 février 2015 at 17 h 08 min Répondre

      Merci ToF! Je compte rédiger cet article mais je ne sais pas trop encore quand j’aurai le temps de m’y mettre 😉

  • Preset Lightroom

    29 mai 2015 at 12 h 37 min Répondre

    Merci Léonard pour ton article, tout est parfaitement bien expliqué, et c’est pas tous les jours qu’on tombe sur des sites comme le tien. Quand tu as décris le mode « Bulb » que je n’ai pas encore essayé d’ailleurs, tu dis que l’obturateur se refermera uniquement au moment ou on relâchera le déclencheur. Si on reste appuyé à un temps supérieur à 30 secondes, il risque d’y avoir un flou du bougé, non ? Peut-on faire la même chose avec une télécommande ? Merci

    • Leonard

      9 juillet 2015 at 13 h 14 min Répondre

      Bonjour,
      en mode « Bulb » la télécommande (avec fil ou IR) est fortement recommandée pour éviter un flou de bougé et la crampe au pouce 😉

  • Nom vincent

    2 octobre 2015 at 13 h 26 min Répondre

    belle esplication quel travail merci

  • Caricature d'UIOP

    18 novembre 2015 at 14 h 49 min Répondre

    Elles sont magnifiques ces photos (j’adore le sable qui coule à Antelope Canyon) . Par contre pour la meduse la photo n’est pas prise en aquarium? Tu avais un boitier etanche.

  • wichtetti

    11 avril 2016 at 15 h 57 min Répondre

    bonsoir est ce que peut aidée moi comment en cherche le temps exposition théorique et merci.

  • Anick

    14 septembre 2016 at 10 h 28 min Répondre

    Quelle ouverture me conseillez-vous en mode bulb environ dans les 30 à 40 s, photo d’une rivière mouvement lent. Avec un objectif 50 mm f/1.4?

    • Trustno1

      14 septembre 2016 at 11 h 49 min Répondre

      C’est beaucoup trop long 30s a moins que tu veuilles vraiment un effet brume.

      • Anick

        14 septembre 2016 at 14 h 55 min Répondre

        J’ai déjà fait une photo avec un temps de pose de 40s et c’était superbe. Mais je ne sais pas, si il fait une ouverture focale à f/5.6 ou plus?

        • Trustno1

          14 septembre 2016 at 16 h 32 min Répondre

          Mais il n’y a pas d’ouverture précise dans ce cas, l’ouverture va dépendre de la sensibilité du capteur ou de ta pellicule (ou alors la sensibilité va dépendre de ce que tu choisis en ouverture, en fonction de la profondeur de champ que tu choisis d’avoir, tout dépend comment tu vois les choses, mais ça il y a que toi qui peut le décider du coup.)

  • Bobbie29

    2 octobre 2016 at 17 h 48 min Répondre

    Je cherchais des explications claires sur l’ouverture du diaphragme et la vitesse d’obturation et par hasard je suis tombée sur votre site. Je le recommanderai aux photographes amateurs. Merci

  • Nom Goldadler

    2 avril 2017 at 8 h 28 min Répondre

    Bonjour
    Comment calculer le temps de pose en mode bulb ???
    Merci

  • Vincent

    3 avril 2017 at 18 h 17 min Répondre

    Merci pour votre travail magnifique merci

  • Vincent

    3 avril 2017 at 18 h 23 min Répondre

    Je ne connais rien à la photographie mais je trouve que vaut explications sont claires je voudrais apprendre la photographie​ merci

  • Valentin

    16 avril 2017 at 15 h 06 min Répondre

    Simple, explicite sans prétention, pour un débutant ou un passionner de photos, on y trouve toutes les informations qui nous sont nécessaires pour obtenir des prises de vues parfaites… Merci pour tout cela.

  • nicole

    5 mai 2017 at 3 h 23 min Répondre

    Clair,net et précis ….merci, enfin j’ai compris!

  • Annie

    31 décembre 2017 at 9 h 54 min Répondre

    Bravo pour vos explications simples et précises
    J ai enfin compris
    Merci à vous et bon reveillon

  • Frédéric

    4 février 2018 at 11 h 48 min Répondre

    Bonjour, il y a une erreur en tout début de paragraphe après
    « 2/ Temps de Pose et Exposition
    Explications théoriques

    Il est marqué:

    Si il y a trop de lumière et que vous ne souhaitez pas OUVRIR davantage votre diaphragme pour ne pas perdre votre profondeur de champ…

    Je pense que vous voulez dire: OUVRIR…

    Sinon, j’ai appris beaucoup grâce à vous, merci !
    A quand la partie sur les isos ? 😉

    • Leonard

      15 février 2018 at 20 h 50 min Répondre

      Merci Frédéric, la partie sur les ISOS est encore un peu lointaine… Il faut que je refasse mon site avant et mon planning ne me le permet pas pour le moment. A très vite.

  • Frédéric

    4 février 2018 at 11 h 49 min Répondre

    Vous vouliez dire FERMÉ pardon 😉

    • Leonard

      15 février 2018 at 20 h 31 min Répondre

      Merci Frédéric

  • yves

    22 mars 2018 at 0 h 06 min Répondre

    Bonjour, et merci pour vos conseils.
    Je cherche àeffectuer des poses longues (plus de 30 secondes) mais je n’ai qu’un canon eos 350D et je ne dispose pas du mode bulb… Vers quel appareil dois-je me tourner? Sachant que j’aimerais rester canon pour ne pas avoirà racheter mes objectifs…
    Cordialement,

Post a Comment